L’écrivain, l’éditeur et le lecteur.
Il existe trois moyens de faire éditer ses ouvrages. La publication à compte d’auteur, à compte partagés et le Graal, à compte d’éditeur. Le monde de l’édition ressemble à s’y méprendre à celui du spectacle : un univers impitoyable ou le talent est un élément essentiel mais pas suffisant.
Sans réseau dans le monde de l’édition, sans réputation établie, sans bons chiffres de ventes, les grands éditeurs qui font rêver ne regardent pas le manuscrit.
Pour les toucher, il faut être recommandé, ou avoir de sérieux atouts au-delà de la qualité du bouquin. Pour être reconnu, il faut être connu et pour être connu, il faut être reconnu! Commençons par tirer un fil: un grand merci d’avoir soutenu un jeune écrivain.
Philippe Herbaut